Comme vous le savez tous, dofus est un jeu dans lequel on doit décider de l’évolution de son personnage. A force d’acharnement et de combats sanglants un joueurs gagne des niveaux et fait évoluer son personnage. Il existe deux aspects d’évolution qui sont liés à la nature même du personnage : les sorts et les caractéristiques. Un autre moyen d’évolution qui n’est pas lié directement au personnage est l’équipement qu’il porte. Ici je ne vais parler que des sorts et des caractéristiques.

 

A chacun fois qu’un personnage gagne en niveau il obtient une récompense qui lui permet d’augmenter sa puissance naturellement. C’est récompense est répartie en points de sort, points de caractéristiques. A chaque niveau gagner un personnage gagne 1point de sort, 5points de caractéristiques, et 5point de vie.

 


 Les sorts :

Pour gagner une victoire il faut frapper son adversaire et pour se faire un aventurier peut se servire de son arme souvent appelée CaC, ou bien du panel de sort qu’il dispose. Comme ici je ne parle que des sorts je n’en dirais pas plus sur les CaC.

Il existe deux types de sorts, les sorts de classe, et les sorts communs à toutes les classes du jeu.

 


Les sorts de classe :

Il existe aujourd’hui 14 classes dans dofus qui sont toutes différentes sur plusieurs points, un point de différence est les sorts. Chaque classe possède ses propre sort ce qui la rend souvent spécialiste dans un domaine précis, par exemple les eniripsas ont des sorts orientés vers le soin, les osamodas sont eux spécialisés dans les sorts d’invocation etc. C’est ce qui rend chaque classe unique avec des avantages et des faiblesses, il est donc souvent bon de multiplier les combinaisons de classes différentes dans un groupe pour profiter d’un maximum d’avantage.

En plus de cela chaque classe possède un sort spécial que l’on peut obtenir dans son temple de classe, il ne s’obtient pas autrement.

 


Les sorts communs :

Les sorts communs sont eux, par définition, disponible qu’elle que soit la classe d’u personnage. Cependant il ne s’obtienne pas de manière naturelle comme les sorts de classe. Il faut soit faire des quêtes ou soit utiliser un parchemin qui apprend le sort en question. On peut diviser ces sorts en plusieurs catégories :

  • Les sorts de combat:

Comme leurs noms l’indiquent ils servent en combat, tant pour frapper, comme foudroiement ou flamiche, que pour repousser les ennemies comme libération.

 

  • Les maitrises :

Ces sorts sont très spécifiques, ils permettent d’augmenter les % de dommage sur les dégâts octroyé par un CaC. Cependant une maitrise n’est valable que pour un seul type de CaC (arcs, dagues, épées, pelles etc). Mais il n’est pas exclus que dans le future toutes les maitrises soient regrouper en un seul sort, cela permettrait de pouvoir plus facilement jongler entre différents CaC sans avoir à devoir augment plusieurs maitrises différentes, ce qui est actuellement le cas si l’on veut manier différents type de CaC.

 

  • Les sorts d’invocation :

Je ne vous ferez pas de dessin, ces sorts permettent au lancer de faire à appelle à une invocation. Il existe deux invocations, le chafer qui tape sans distinction alliés comme ennemies, sans grand intérêt car il ne dispose pas de beaucoup de point de vie, cependant en CC c’est un chafer lancier qui apparaitra devant vous, se comporte comme un chafer normal mais il a la particularité de retirer 1PM lorsqu’il frappe et il dispose d’un capital de point de vie non négligeable qui peut le rendre intéressant. Ce sort s’obtient à la fin du donjon squelette.

La seconde invocation est une arakné. C’est dernière est encore moins utile que le chafer mais elle ne tape pas les alliés. Faites un coup critique et c’est une arakné majeur qui viendra vous prêter main forte, là aussi plus intéressant car elle possède plus de points de vie, mais elle a surtout la capacité de désenvouter une cible. Il existe deux méthode pour obtenir ce sort, soit réussir une quète qui consiste à tuer un monstre que n’apparait pas souvent, soit droper le parchemin du sort sur la gardienne des égouts qui se fait souvent rare dans les égouts de bonta ou brakmar.

Il existe un sort qui n’est pas vraiment une invocation, la cawotte. Grace à ce sort vous pourrez planter une gwosse cawotte sur le champ de batail, celle-ci ne joue pas et n’apparait pas comme une invocation pourtant elle possède des points de vie et permet de bloquer une ligne de vue ou un adversaire. Les cases qui entourent la cawotte deviennent une glyphe qui procure des soins à tous ceux qui se trouve dessus sans distinctions. Ce sort s’obtient via une quête uniquement.

 


Parmi tous ces sorts on observera souvent des sorts qui modifient les caractéristiques en combat (sorts de boost ou d’entrave), et des sorts qui dépendent de ces mêmes caractéristiques pour taper ou soigner. Ce sont les sorts qui dépendent des caractéristiques qui font le lien des deux évolutions sort et caractéristique.

Ces sorts vont taper dans un ou plusieurs éléments, bien évidemment plus le personnage aura de caractéristiques dans l’élément de frappe, plus la frappe sera puissante. Cela oblige souvent un joueur à choisir un élément de prédilection et les sorts qui vont avec, car même avec une évolution naturelle poussée, on ne pourra pas monter tous les sorts et tous les éléments sur un personnage, il faudra s’optimiser de manière artificielle grâce à des parchemins de caractéristique mais même là il faut souvent abandonner certains sorts ou éléments au profit des autres.

Vous l'avez sans doute vu, un sort peut se monter. Les sorts s'obtiennent lorsque l'on atteind un certain niveau et ceux jusqu'au niveau 100. Un sort possède 6 niveaux, et plus il est monté plus il est puissant. Le niveau 6 se débloque 100 niveau après avoir obtenu le sort exemple pour un sort que l'on a dés le début au niveau 1, pour pouvoir débloquer le niveau il faut attendre le niveau 101.

Il existe un sort d'invocation du dopeul, qui fera apparaitre le dopeul de votre classe, ce sort ne s'obtient qu'au niveau 200 et ne possède pas de niveau 6.

Pour monter un sort il faut utiliser des points de sorts, quelque soit le sort les niveaux ont le même coup en points et tous les sorts sont au niveau 1 dés leur obtention.


cout des niveaux de sort

Niveau

cout en point de sort

2

1

3

2

4

3

5

4

6

5

 

Tout cela n’est qu’un survol de ce qu’est l’évolution d’un personnage, mais ce survole est nécessaire pour faire le lien avec le sujet suivent surement plus intéressant. Un joueur devra choisir lui-même de l’évolution de son personnage, mais il n’est pas rare de faire des erreurs dans le choix d’évolution, parfois même quand on a choisi une fois il se peut que l’on s’en trouve lassé et que l’on souhaite en changer. Malheureusement tous les points investie ne peuvent pas être récupérer si facilement.

Dans les premières heures du jeu il était alors impossible de récupérer les points de sorts et de caractéristique investis. Il n’y avait que lors des grandes modifications des sorts d’une classe que cette dernière pouvait changer ses caractéristique ainsi que ses sorts, autant vous que ce n’était pas tous les jours, il ne valait mieux pas se louper.

Aujourd’hui il existe trois manière de récupérer ses points, on appelle cela le restat.

  • La première est donnée à tous les personnages. Un personnage créé peut restat ses caractéristiques une seule fois dans son temple de classe si il bat son dopeul. On peut cependant restat ses sorts à volonté en échange de doplons.

  • La seconde reste la même que celle qui existe depuis toujours, grâce aux modifications importante d’une classe, à chaque modification une orbe de reconstitution est donnée, je vous conseille de l’utiliser avec parcimonies.

  • La dernière solution est par le personnage non joueur (PNJ) Otomai. Ce dernier vous propose un restat de caractéristiques et des sorts si en contrepartie vous remplissez des quêtes pour des amis de ce cher Otomai, en plus d’avoir à rapporter une relique d’un donjon de l’ile d’Otomai.

Il faut savoir que cette méthode est divisée en plusieurs tranches de niveau :

-1 : niveau 80 et moins

-2 : niveau 81 à 100

-3 : niveau 101 à 120

-4 : niveau 121 à 140

-5 : niveau 140 et plus

Plus on monte dans les tranches de niveau, plus il faut accomplir de quêtes et de donjons. Une fois accomplies les quêtes n’ont pas besoin d’être faite de nouveau. En revanche à chaque restat Otomai vous prendra une relique de chaque donjon qui correspond à votre tranche de niveau.

Conclusion une fois les quêtes toutes effectuées il suffit de faire une fois chaque donjons pour restat ce qui peut s’avérer être un investissement intéressant.

Par contre Otomai vous prendra une relique de chaque donjon pour un seul sort à restat.

 

Voici la liste des donjons à faire pour chaque tanches :

 


1 : niveau 80 et moins

LaGrotte Hesque

CORAILLEUR MAGISTRAL


2 : niveau 81 à 100

La Grotte Hesque et L’arche d’otomail

CORAILLEUR MAGISTRALGOURLO LE TERRIBLE


3 : niveau 101 à 120

La Grotte Hesque, L’Arche d’Otomail et Le Goulet du Rasboul

CORAILLEUR MAGISTRALGOURLO LE TERRIBLEsilf


4 : niveau 121 à 140

La Grotte Hesque, L’Arche d’Otomail, Le Goulet du Rasboul et Le Laboratoire du Tynril

CORAILLEUR MAGISTRALGOURLO LE TERRIBLEsilfTYNRIL


5 : niveau 140 et plus

La Grotte Hesque, L'Arche d’Otomail, Le Goulet du Rasboul, Le Laboratoire du Tynril et La Canope du Kimbo

CORAILLEUR MAGISTRALGOURLO LE TERRIBLEsilfTYNRIL568_Kimbo


 

Je vais donc poursuivre cet article sur ces 5 donjons qui ont la particularité d’inclure un côté tactique au boss avec quelques petites subtilités reprise et retravaillées sur frigost.

  1. La Grotte Hesque

  2. L’Arche d’Otomai

  3. Le Goulet du Rasboul

  4. Le Laboratoire du Tynril

  5. La Canope du Kimbo